Yannick Bolloré PDG Havas : « Des Big Data au Smart Data » : « Des Big Data au Smart Data »

BigDataParis 2017

 

Yannick Bolloré PDG Havas : « Des Big Data au Smart Data »

Yannick Bolloré-DPO NEWS-2017

 

Bien que peu commenté sur les stands de l'édition 2017 de BigDataParis qui s'est achevée hier 7 mars, le nouveau règlement européen GDPR -RGPD était présent lors des débats avec notamment des groupes tels que Havas et Société Générale pour évoquer les missions du DPO.

 

 

Replaçons d'abord dans un contexte plus large, les enjeux du futur règlement européen. Le marché de la donnée et plus largement celui du Big Data devrait selon PAC représenter une croissance de 10% par an sur la période 2013 – 2019. Sur cette même période en France, le marché des logiciels et services n’excédera pas toujours selon les consultants de PAC 2% de croissance. Bref le marche traditionnel (analytique) se tasse et celui du futur, services et outils « big data » se développe. Un développement qui doit répondre à certains contrôles : 56% des entreprises interrogées pour le livre Blanc de GFI (Les vrais chiffres du Big Data) jugent la donnée critique pour le Business.

C'est aussi ce qu'estiment bon nombre de dirigeants et DPO à commencer par Yannick Bolloré, PDG d'Havas. En prenant la casquette de publicitaire, il évoque le lien entre messages Pub ciblés et géolocalisés pour chaque consommateur et « progrès techniques ».

Première chose, lors d'un entretien accordé à DPO_News, Yannick Bolloré confie « sa foi totale dans les enjeux du GDPR comme un nouvel avantage concurrentiel pour les entreprises et notamment Havas ».

« Nous sommes désormais dans un monde post digital au sens ou les algorithmes maîtrisés par les Data Scientists vont nous permettre d'accéder à une connaissance client jamais atteinte jusqu'alors en passant du Big data à la smart data ».

 

Abonnemnt-2017

 

 

La patron d'Havas cite sa propre inexpérience en arrivant en 2014 à l'aéroport de San Francisco aux US pour un rendez vous Business chez Google : «  j'ai reçu un SMS à mon nom personnalisé me proposant à proximité de mon hôtel mon plat favori de Sushis » Nom, heure d'arrivée, lieu, hôtel, préférences culinaires étaient connues de...Google ; Lors de mon RdV un chercheur de Google m'a expliqué qu'il « testait » ce type d'approche ciblée via des données recueillies analysées et compilées à partir de on agenda électronique, mes mails pour les réservation de vols et d’hôtel et un échange sur Facebook pour les goûts en matière de sushis ». Question : si les publicitaires sont tentés par ce type d'approche « géolocalisée » et « hyper personnalisée » qu'en pense la CNIL ? Ou comment trouver le « juste milieu » entre liberté et avantages économiques ?

@jpbichard

(Lire aussi pour nos abonnés @DPO_NEWS : Métier de DP sur DPO_NEWS : Société Générale, Emmanuelle Payan, DPO Groupe)  

 

Phot-JPB-DPO NEWS

Journaliste IT depuis 27 ans, IHEDN 2005, animateur d'évènements (tables rondes) IT / GDPR, auteur de plusieurs ouvrages, co-fondateur en 1997 du premier média "cybersecurité" NetCost&Security avec Olivier Caleff, Jean Philippe Bichard -@jpbichard - a créé le site de veille  http://cyberisques.com en 2012.

Premier journaliste animateur des « Assises de la sécurité » dans les années 2000, il collabore à différents médias (tech et Eco).

 En complément de Cyberisques NEWS  - gouvernance des risques IT - il crée en 2016 @DPO_Newsconsacré aux projets GDPR (organisationnel, technique, juridique) et à la veille stratégique pour les DPO. 

En plus d'animations (avec compte-rendu immédiat) et d'enquêtes "marché", Jean Philippe rédige de nombreux « white papers » sur les différents aspects du GDPR, des études « business » et autres contenus WEB sur les thématiques Cyberisques / GDPR.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

@cyberisques @jpbichard @DPO_NEWS

 

Les dossiers de Cyber Risques News

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX/CODIR

Renseignements   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Informations supplémentaires