Barracuda à la croisée des chemins

Barracuda à la croisée des chemins

 

Sécurité réseau et backup au choix en Appliance, Hybride ou dans le Cloud constituent les nouveaux axes services et produits du constructeur qui faisiat le point devant ses partentaires en Autriche ce week end.L’accent est mis cette année sur la simplification de l’offre produit, la performance sur la sécurité Web et l’offre cloud (Azure Microsoft et Amazon).

 

Cette semaine se tenait l’évènement annuel pour les partenaires Européens de Barracuda en Autriche. Étaient présents plus de 400 personnes venant de 40 pays représentant 230 partenaires et 80 clients finaux. Le CEO, Mr BJ Jenkins a d’abord salué la progression de l’action durant le précédent exercice de 43$ à 60$ et mis l’accent sur les principaux vecteurs qui ont permis ces résultats.

-l’adoption croissante du Cloud publique

-l’acquisition d’Intronis qui permet à Barracuda de bénéficier d’une offre MSP

-Plus de 90% de renouvellement en service sur une base de 175 000 clients

-la nouvelle offre d’Appliance virtuelle

Au regard de la tendance du marché, avec l’adoption du Cloud public, de l’offre SaaS (Office 365) et des services managés, Barracuda semnle possèder l’agilité suffisante pour adapter son offre à ces nouvelles opportunités. La société continue à mettre en place son organisation commerciale et aligne son réseau de partenaires pour un challenge qui doit les conduire dans quelques années au "mythique pallier du milliard de dollars".

L’accent est mis cette année sur la simplification de l’offre produit, la performance sur la sécurité Web et l’offre cloud (Azure Microsoft et Amazon) qui est l’un des plus forts vecteurs de croissance pour Barracuda.

Coté produits, la toute nouvelle "série S" permettra de répondre aux besoins distribués des objets connectés et la disponibilité gratuite d’une solution de management de vulnérabilités. Le deuxième axe de croissance repose sur l’offre de sauvegarde qui pour l’entreprise doit permettre une agilité maximale de par les architecture distribuées et la mobilité. Le troisième utilisera le levier d’adoption que représente Office 365.

A notre que la firme possede un avantage avec le fait d'avoir été la la premiere partenaire de Microsoft our la sécurité réseau et Web. Selon ses dirigeants, Barracuda possède une avance sérieuse au niveau de l’intégration et du service. Cette position lui donne aussi accès à un nombre plus important de clients finaux.

 

 

C-3

 

Interview BJ Jenkins, président exécutif.

  1. Cyberisques NEWS: qu’est ce qui valorise votre société aujourd’hui ?

BJ : nous avons déjà une centaine de brevets et une solide base installée avec plus de 170 000 clients. Nous avons recentré nos efforts sur la sécurité (NG firewall et email) et la sauvegarde en devenant agnostique en terme de support.

  1. Avez-vous des priorités de développement interne ou d’acquisition dans un futur proche ?

BJ : Nous avons effectué l’acquisition d’Intronis l’année dernière pour notre offre MSP et plus récemment Sookassa dont 12 ingénieurs viennent renforcer nos efforts sur la plateforme de sécurité mail. Maintenant notre priorité sera la croissance organique et accélérer le développement commercial à l’international.

  1. Quelle est votre vision du marché ?

BJ : le cloud publique est un vrai marché qui s’accélère. Nous y investissons depuis 2 ans avec des partenaires mondiaux et voulons offrir à nos clients la solution la plus flexible du marché.

 

Interview Klaus Gheri, VP R&D.

  1. Cyberisques NEWS: Sachant que 25% des données échappent au contrôle des responsables de l’infrastructure (ex : Dropbox,shadow IT,Social network,mobile), quelle est la solution de Barracuda ?

KG : les outils de control applicatif permettent de résoudre ces problèmes en mettant des alertes actives et en analysant à l’aide des rapports sur les catégories d’applications.

  1. Avez-vous des solutions pour contrer les Ransomware ?

KG : Depuis la version 7.0, nous utilisons la combinaison de l’analyse de liens, les outils d’inspection mail ainsi que le service de protection d’attaques non connues (ATP) pour détecter ce type de malveillance.

Bien sûr, la sauvegarde reste de toute façon l’ultime recours en cas d’échec et nous proposons aussi ce type de solution.

  1. Que signifie pour vous le recentrage sur le core business ?

KG : Nous nous recentrons sur le firewall NG sous forme d’Appliance ou virtuel ainsi que sur la solution de sauvegarde. Ces deux technologies sont disponibles dans le cloud ou sur site. Nous avons triplé les performances de la plateforme NG sachant que la serie F représente 85% des revenus firewall.

 

C-2

 

Interview Chris Ross, SVP International

  1. Cyberisques NEWS: Vos revenus se répartissent à 70% aux USA, 25% en Europe et 5% en Asie, quelle stratégie suivez-vous pour 2016 ? 

CR : Nous avons un fort potentiel de progression en Europe et en Asie. Un nouveau Vice-Président vient de prendre ces fonctions à Hong Kong et nous structurons l’Europe pour accompagner notre nouvelle stratégie commerciale. Nous segmentons notre réseau de partenaires pour adresser au mieux le marché SMB et MSP. De même nous redéfinissons la distribution à valeur ajouté et la distribution « volume » ainsi que le réseau d’intégrateurs sécurité et intégrateurs de sauvegarde.

  1. Quels sont les pays qui génèrent vos revenus en Europe ?

CR : Historiquement l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse sont de grands contributeurs et je rappelle que la plateforme NG est développée en Autriche où nous avons localement 150 personnes.

Mais l’Angleterre et la hollande représentent aussi une part importante des revenus.

Les accords de partenariat avec Microsoft Azure vont nous permettre d’accélérer dans les autres pays puisque nous avons maintenant une équipe dédiée pour adresser le Cloud publique.

  1. Quel est le pourcentage de renouvellement annuel de service sur le chiffre d’affaire ?

CR : Je ne peux pas donner ce chiffre mais je peux vous dire que nous sommes à plus de 90% de renouvellement. Nous avons un retour très positif de nos clients sur la qualité et la réactivité de notre service.

Propos recueillis par Gérald Delplace

ESET classé en tête de deux tests de solutions anti- spams pour les marchés BtoB et BtoC

Source Communication corporate: 

 

Les solutions de sécurité ESET classées en tête de deux tests de solutions anti- spams pour les entreprises et les particuliers

 

Virus Bulletin et AV-Comparatives, viennent de publier leurs tests de protection anti-spam. Les solutions de sécurité les mieux notées dans les deux tests sont des produits ESET :

  • ESET Mail Security pour Microsoft Exchange Server a été testé dans le dernier test VBSpam

  • ESET Smart Security a été testé dans le teste d’AV -Comparatives Anti-Spam

«L’Anti-spam est un élément central de l'approche multicouche ESET. Toutes ces technologies permettent d’anticiper les futures menaces. Nous faisons des efforts considérables pour offrir un niveau de sécurité maximal à tous nos clients. A contrario, nous travaillons énormément afin de garder des faux positifs à un niveau minimal. Par conséquent, nous sommes heureux que les résultats de ces tests confirment que nous sommes en mesure de réaliser exactement l’objectif fixé», commente Palo Luka , Chief Technology Officer chez ESET.

 

Test-AV-Anti-SPAM-2016

 

Virus Bulletin a testé 18 solutions complètes de sécurité e-mails pour les professionnels. ESET Mail Security pour Microsoft Exchange Server a atteint un taux de détection de spams de 99,999% sur les 177 mille e-mails spams envoyés. La solution d’ESET, 5ème éditeur mondial (Gartner 2015), détient pour la troisième fois consécutive la récompense VB Spam.

AV -Comparatives a testé 12 solutions de pointe en matière de sécurité des consommateurs, tel que suggéré par le magazine informatique allemand PC Magazine, en utilisant les capacités des antispams natifs de Microsoft Outlook comme une référence. Sur un ensemble de 130 000 e-mails spams envoyés, ESET Smart Security a atteint le taux de détection de spams le plus élevé avec 99,96% et a remporté la première place dans le test Anti-Spam.« Nous avons jugé l'intégration d’ESET Smart Security dans Outlook simple et efficace, permettant le marquage facile des e-mails et des adresses comme spam. Le programme a bloqué 99,96% des messages indésirables dans notre test de filtrage anti-spam. Il s’agit du meilleur score de tous les produit testés »,  selon le rapport d’Av Comparatives.

Pour en savoir plus sur les gammes ESET, RDV sur http://www.eset.com/fr/

 

BONUS:

http://av-comparatives.org/wp-content/uploads/2016/04/avc_spam_201603_en.pdf

https://www.virusbulletin.com/testing/results/recent/vb100-antimalware/eset-nod32

 

 

 

ESET dans le TOP 5 des éditeurs selon le Gartner

ESET dans le TOP 5 des éditeurs selon le Gartner

 

Selon le cabinet Gartner, en 2014, la croissance de l'éditeur de solution de filtrage anti-malware ESET a été huit fois plus importante que celle du marché des logiciels de sécurité

 

 

ATHENAT-ESET-MAI-2015-JP-Bicahrd-Cyberisques-NEWS-BV

 

« En France nous distinguons une forte croissance de 18 % sur le segment de marché réservé au grand public et le même pourcentage sur le segment de marché PMI (SMB). La plus forte croissance enregistrée se situe sur les grands comptes avec 30 % » explique satisfait Benoît Grunemwald directeur Marketing du représentant d'ESET® en France, le groupe Athena en précisant « ESET vient de recruter son millième collaborateur et sa croissance dépasse celle du marché des logiciels de sécurité dans le monde. »

C’est effectivement ce que rapporte le cabinet Gartner, en se basant sur les revenus et les parts de marchés du secteur en 2014. ESET appartient désormais au top 5 des éditeurs.

Selon l’étude de Gartner, ESET a enregistré une croissance de 8,0 % au cours de 2014, alors que le marché des logiciels de sécurité B2C et B2B voyait ses parts de marché augmenter « seulement » de 1,1% entre 2012 et 2014, passant ainsi de 4,0 % à 5,1%.

Le marché de la sécurité a augmenté de 5,3 % en 2014, cumulant ainsi 21,4 milliards de dollars de revenus sur l’ensemble du marché mondial des logiciels, selon le rapport du Gartner. Les dépenses mondiales en sécurité de l'information ont atteint 71,1 milliards de dollars en 2014, soit une augmentation de 7,9% par rapport à 2013, et avec un secteur de la prévention des pertes de données enregistrant la plus forte croissance (18,9%).

Coté perspectives, toujours selon les analyses du Gartner, les dépenses globales, en matière de sécurité de l'information, vont croître de 8,2% en 2015 pour atteindre 76,9 milliards de dollars.

« Être classé dans le top 5 des éditeurs de logiciels de sécurité chez les consommateurs et les entreprises était notre objectif pour cette année et nous sommes heureux de voir que nous avons atteint ce résultat » confie Benoît Grunemwald.

Pour 2015, ESET veut mettre l'accent sur la protection proactive maximale avec un faible impact sur les fonctionnement des SI des entreprises.« Nous annoncerons à la rentrée une nouvelle version de la 6.2 avec des fonctions enrichies en MDM et virtualisation… » conclut Benoît Grunemwald.

CYBERISQUES NEWS premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX / CODIR

Abonnement individuel par eMail personnalisé

Renseignements Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

A lire: 

 

http://cyberisques.com/fr/mots-cles-7/443-eset-un-labo-et-des-hommes

http://cyberisques.com/fr/mots-cles-37-produits-certifies/416-visons-technos-et-marches-thierry-cossavella-dg-de-athena-global-services

 

BONUS :

ESET Fondée en 1992, la société ESET est spécialisée dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand public. Pionnier en matière de détection proactive des menaces véhiculées par l’Internet, ESET est aujourd'hui le leader dans ce domaine. À ce jour, l’antivirus ESET Nod32 détient le record mondial de récompenses décernées par le laboratoire indépendant Virus Bulletin depuis 1998.

http://www.eset.com/fr/

ATHENA Global Services Créée en 1997, ATHENA Global Services est une entreprise indépendante spécialisée dans la distribution de logiciels de sécurité informatique. À travers un vaste réseau de distribution, constitué de VAR, revendeurs locaux professionnels et des plus importantes enseignes spécialisées dans la distribution de logiciels, Athena Global Services propose des logiciels et équipements de sécurité novateurs destinés aux particuliers et aux entreprises, pour protéger et gérer leur environnement informatique : antivirus, pare-feu, chiffrement, politique de sécurité, authentification, sauvegarde, migration des données, et contrôle du trafic Internet. ATHENA Global Services propose également une gamme de logiciels utilitaires également dédiés à la protection et à l’optimisation des parcs informatiques.

www.athena-gs.com

Solution techno Sophos: Sophos Email Appliance intègre désormais Sophos Sandstorm,

Communication PR Corporate :

 

 

Sophos renforce son appliance email avec une technologie

de sandboxing Next-Gen

 

 

Sophos Sandstorm détecte les menaces avancées et réduit les risques d’attaques de phishing et d’arnaques ciblées

 

 

Paris, le 8 mars 2016 –Sophos (LSE: SOPH), un des leaders mondiaux de la sécurité des réseaux et des systèmes, annonce que sa gamme de solutions de protection des messageries Sophos Email Appliance intègre désormais Sophos Sandstorm, une technologie de sandboxing avancée de nouvelle génération qui détecte avec précision, bloque et remédie aux menaces les plus sophistiquées.

Sophos Sandstorm est une technologie de protection conçue pour combattre les menaces avancées persistantes (APT) et Zero-Day qui ciblent les messageries et leurs utilisateurs, sur les postes comme sur les mobiles. Ces attaques sont conçues pour être discrètes et adoptent un profil bas afin de passer sous le radar des systèmes de protection, utilisant polymorphisme et furtivité pour éviter les mécanismes de détection. Les cybercriminels s’organisent également pour cibler, étudier et contourner les mesures de sécurité prises par les organisations, en envoyant des malwares personnalisés dans des messages apparemment bénins. Sophos Sandstorm utilise des technologies puissantes basées sur le Cloud pour isoler et contrer ce type d’attaque avant qu’il n’atteigne le réseau de l’entreprise. Les responsables des systèmes d’information peuvent alors consulter des rapports d’analyse détaillés sur les menaces ainsi bloquées et mener des investigations et des actions supplémentaires, si nécessaire.

 

Pour tweeter: Sophos Sandstorm utilise des technologies puissantes basées sur le Cloud pour bloquer les menaces avant qu’elles n’atteignent le réseau.

« Sophos Sandstorm associe des techniques de prévention, de détection et d’investigation avancées dans une solution unique pour protéger contre les cybercriminels qui utilisent des tactiques d’ingénierie sociale et des malware inconnus pour attaquer les réseaux d’entreprise. » déclare Bryan Barney, Senior Vice President et General Manager du Network Security Group de Sophos. « Sophos Sandstorm isole automatiquement les fichiers pour vérifier qu’ils sont sûrs, ajoutant ainsi un niveau de détection et de protection supplémentaire. Les technologies avancées sont souvent trop coûteuses et complexes à mettre en place et superviser pour la plupart des entreprises. Sophos change la donne en rendant la technologie de sandboxing abordable et simple à mettre en œuvre, pour la rendre accessibles à tous. »

Sophos Sandstorm détermine les menaces comportementales pour des systèmes d’exploitation multiples (incluant les systèmes Windows, Mac et Android), les systèmes virtuels, les réseaux, les Web Mails, les documents Word et PDF ainsi que plus de 20 autres types de fichiers, les applications mobiles et bien d’autres composants. Sophos Sandstorm est disponible sous forme d’abonnement dans la gamme Sophos Email Appliance 4.0.

 

Sophos Sandstorm est également disponible comme option dans la gamme Sophos Web Appliance, des solutions de protection Web avancées qui filtrent le contenu Web et bloquent les menaces Web.

Les Clients Sophos auront également l’option d’ajouter Sophos Sandstorm à Sophos UTM 9.4, la nouvelle version de notre gamme de firewall complète, actuellement en beta.

Lire aussi: https://nakedsecurity.sophos.com/author/ross-mckerchar/

 

 

BONUS:

 

SOPHOS met l'accent en début d'année 2016 sur: 

 

 

  • La nouvelle gamme Endpoint Protection munie de la technologie MTD (Malicious Traffic Detection) capable de bloquer Lockyet autres ransomware.
  • Les nouveaux UTM Next generation (XG Series) + SandStorm (Technologie de Sandboxing dans le cloud).
  • Et bien sur « Synchronized Security », technologie permettant une corrélation de la sécurité, du poste de travail et du pare feu (UTM), dans le cloud.

 

 

 

 

"nous avons beaucoup à apprendre des organisations militaires." F. Lavaste Stormshield

 

Visions Business et Technologies: François Lavaste DG de Stormshield

 

"nous avons beaucoup à apprendre des organisations militaires"

 

 

 

Arkoon – Netasq, filiale à 100% d’Airbus Defence and Space, opère les offres de sécurité sous la marque Stormshield (du nom de la solution de la société SkyRecon rachetée par Arkoon en 2009). L'entité propose en France et à l’international des solutions de sécurité de bout-en-bout pour protéger les réseaux (Stormshield Network Security), les postes de travail (Stormshield Endpoint Security) et les données (Stormshield Data Security).

 

 François Lavaste**, dirigeant d’Arkoon Netasq

« Beaucoup de technologies sont d'origine nord américaine mais ce sont des maillons et rarement une chaîne complète. Pour nous, en cybersécurité il reste à développer une approche globale, c'est le but de notre approche de « protection collaborative multicouches ».

« En matière de démarche de sécurité, nous avons beaucoup à apprendre des organisations militaires. Elles savent par exemple très efficacement classifier les données en fonction de leur niveau de sensibilité. Avec un grand donneur d’ordres public, nous mettons en place avec un autre éditeur une architecture pour classifier, tracer et chiffrer les données à partir de notre solution Stormshield Data Security. »

« Nous ne communiquons pas notre CA * mais nous avons connu une croissance à deux chiffres (25%) en 2014 et avons consacré plus de 20 % de notre CA à l’innovation R&D »

« En 2015, nous allons fortement nous développer à l'échelle européenne notamment en Allemagne, pays déjà présent dans le capital du groupe. Un rapprochement avec des éditeurs de même profil que nous dans d’autres pays européens n'est pas à exclure. L'idée est de nous consolider dans des secteurs verticaux auprès d'éco-systèmes utilisant l'ensemble de nos solutions. ***»

« Le marché SCADA nous intéresse : fin 2015 nous dévoilerons une offre dédiée à la sécurité des Systèmes industriels à l'occasion des Assises de la Sécurité à Monaco. Bon nombre de nos clients utilisent ces architectures. Ainsi, les OIV (Opérateurs d'importance vitale) qui génèrent environ 25 % de notre CA, sont aux deux tiers équipés de SCADA.»

Propos recueillis par Jean Philippe Bichard

@jpbichard

 

Cybermenaces sur les infrastructures industrielles: les principales cibles

Target-List-2015-CYBERISQUES-1

Source : Cleaver 2014

 

BONUS:

* En octobre 2013, un communiqué officiel de Cassidian CyberSecurity indiquait un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2012 avec 600 collaborateurs. A l'époque, la société prévoyait de doubler ses effectifs d’ici 2017. En fait suite à la réorganisation de la filiale Cassidian, en février 2015, François Lavaste, CEO Stormshield annonce des effectifs de 215 collaborateurs avec une prévision de recrutement d'une cinquantaine de collaborateurs d'ici la fin de l'année 2015.

Coté CA, il est raisonnable d'estimer le CA 2014 de l'entité Stormshield à 25 millions d'euros bien qu'officiellement cette unité de communique pas. Pour 2015, une estimation devrait permettre d'atteindre 30 millions avec moins de 300 salariés si la croissance de 2014 (25% envisagés mais non confirmés) se confirme.

Airbus Defence and Space est en charge de la cybersécurité de sa maison-mère Airbus Group et de sociétés clientes. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros dans le secteur en 2014. Cette nouvelle division est le numéro un européen de l'industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l'industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 14 milliards d'euros avec un effectif de quelque 40 000 employés

 

 

** FRANÇOIS LAVASTE

François Lavaste a été nommé Président d’Arkoon en juin 2013. Il est aussi, depuis début 2007, Président de Netasq. Il a débuté sa carrière dans l’informatique en 1992 en co-fondant ENEIDE, éditeur du logiciel de gestion de la relation clientèle CONSO+ (rachetée en 2000 par COHERIS). En 1996, il s’installe en Californie dans la Silicon Valley où il restera dix ans, en rejoignant INTUIT, le leader mondial des outils de gestion financière personnelle et de comptabilité pour PME. Il contribuera, en tant que vice-président en charge du marketing et de la stratégie, au succès de BRIGHTMAIL, pionnier des technologies de filtrage anti-spam (rachetée en 2004 par SYMANTEC); à celui de CYANEA SYSTEMS, éditeur de logiciels de mesure des performances applicatives (rachetée en 2004 par IBM); et à celui de MINDJET, éditeur du logiciel MindManager et spécialiste des solutions d’amélioration du travail collaboratif en entreprise. En 2006, il assure la direction générale sur la zone Europe, Moyen Orient et Afrique de TRICIPHER, société spécialisée dans la sécurité des accès et la gestion de l’authentification forte (rachetée en 2010 par VMWARE). Francois Lavaste est diplômé de l’ESCP-Europe et titulaire d’un MBA de la Harvard Business School.

 

*** Airbus Defence and Space a présenté lors du salon Gisec 2014, qui s'est tenu à Dubaï du 9 au 11 juin 2014 une offre de détection et de lutte contre les attaques des systèmes d'information des entreprises. Cette solution, « Keelback », assure une surveillance constante, une reconnaissance de la menace, un examen des logiciels malveillants et donne immédiatement l'alerte en cas d'attaque APT, sur les réseaux ou directement sur les serveurs. Les solutions StormShield complètent cette offre de cyber défense. 

 

Les dossiers de Cyber Risques News

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX/CODIR

Renseignements   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Informations supplémentaires