Barracuda à la croisée des chemins

Barracuda à la croisée des chemins

 

Sécurité réseau et backup au choix en Appliance, Hybride ou dans le Cloud constituent les nouveaux axes services et produits du constructeur qui faisiat le point devant ses partentaires en Autriche ce week end.L’accent est mis cette année sur la simplification de l’offre produit, la performance sur la sécurité Web et l’offre cloud (Azure Microsoft et Amazon).

 

Cette semaine se tenait l’évènement annuel pour les partenaires Européens de Barracuda en Autriche. Étaient présents plus de 400 personnes venant de 40 pays représentant 230 partenaires et 80 clients finaux. Le CEO, Mr BJ Jenkins a d’abord salué la progression de l’action durant le précédent exercice de 43$ à 60$ et mis l’accent sur les principaux vecteurs qui ont permis ces résultats.

-l’adoption croissante du Cloud publique

-l’acquisition d’Intronis qui permet à Barracuda de bénéficier d’une offre MSP

-Plus de 90% de renouvellement en service sur une base de 175 000 clients

-la nouvelle offre d’Appliance virtuelle

Au regard de la tendance du marché, avec l’adoption du Cloud public, de l’offre SaaS (Office 365) et des services managés, Barracuda semnle possèder l’agilité suffisante pour adapter son offre à ces nouvelles opportunités. La société continue à mettre en place son organisation commerciale et aligne son réseau de partenaires pour un challenge qui doit les conduire dans quelques années au "mythique pallier du milliard de dollars".

L’accent est mis cette année sur la simplification de l’offre produit, la performance sur la sécurité Web et l’offre cloud (Azure Microsoft et Amazon) qui est l’un des plus forts vecteurs de croissance pour Barracuda.

Coté produits, la toute nouvelle "série S" permettra de répondre aux besoins distribués des objets connectés et la disponibilité gratuite d’une solution de management de vulnérabilités. Le deuxième axe de croissance repose sur l’offre de sauvegarde qui pour l’entreprise doit permettre une agilité maximale de par les architecture distribuées et la mobilité. Le troisième utilisera le levier d’adoption que représente Office 365.

A notre que la firme possede un avantage avec le fait d'avoir été la la premiere partenaire de Microsoft our la sécurité réseau et Web. Selon ses dirigeants, Barracuda possède une avance sérieuse au niveau de l’intégration et du service. Cette position lui donne aussi accès à un nombre plus important de clients finaux.

 

 

C-3

 

Interview BJ Jenkins, président exécutif.

  1. Cyberisques NEWS: qu’est ce qui valorise votre société aujourd’hui ?

BJ : nous avons déjà une centaine de brevets et une solide base installée avec plus de 170 000 clients. Nous avons recentré nos efforts sur la sécurité (NG firewall et email) et la sauvegarde en devenant agnostique en terme de support.

  1. Avez-vous des priorités de développement interne ou d’acquisition dans un futur proche ?

BJ : Nous avons effectué l’acquisition d’Intronis l’année dernière pour notre offre MSP et plus récemment Sookassa dont 12 ingénieurs viennent renforcer nos efforts sur la plateforme de sécurité mail. Maintenant notre priorité sera la croissance organique et accélérer le développement commercial à l’international.

  1. Quelle est votre vision du marché ?

BJ : le cloud publique est un vrai marché qui s’accélère. Nous y investissons depuis 2 ans avec des partenaires mondiaux et voulons offrir à nos clients la solution la plus flexible du marché.

 

Interview Klaus Gheri, VP R&D.

  1. Cyberisques NEWS: Sachant que 25% des données échappent au contrôle des responsables de l’infrastructure (ex : Dropbox,shadow IT,Social network,mobile), quelle est la solution de Barracuda ?

KG : les outils de control applicatif permettent de résoudre ces problèmes en mettant des alertes actives et en analysant à l’aide des rapports sur les catégories d’applications.

  1. Avez-vous des solutions pour contrer les Ransomware ?

KG : Depuis la version 7.0, nous utilisons la combinaison de l’analyse de liens, les outils d’inspection mail ainsi que le service de protection d’attaques non connues (ATP) pour détecter ce type de malveillance.

Bien sûr, la sauvegarde reste de toute façon l’ultime recours en cas d’échec et nous proposons aussi ce type de solution.

  1. Que signifie pour vous le recentrage sur le core business ?

KG : Nous nous recentrons sur le firewall NG sous forme d’Appliance ou virtuel ainsi que sur la solution de sauvegarde. Ces deux technologies sont disponibles dans le cloud ou sur site. Nous avons triplé les performances de la plateforme NG sachant que la serie F représente 85% des revenus firewall.

 

C-2

 

Interview Chris Ross, SVP International

  1. Cyberisques NEWS: Vos revenus se répartissent à 70% aux USA, 25% en Europe et 5% en Asie, quelle stratégie suivez-vous pour 2016 ? 

CR : Nous avons un fort potentiel de progression en Europe et en Asie. Un nouveau Vice-Président vient de prendre ces fonctions à Hong Kong et nous structurons l’Europe pour accompagner notre nouvelle stratégie commerciale. Nous segmentons notre réseau de partenaires pour adresser au mieux le marché SMB et MSP. De même nous redéfinissons la distribution à valeur ajouté et la distribution « volume » ainsi que le réseau d’intégrateurs sécurité et intégrateurs de sauvegarde.

  1. Quels sont les pays qui génèrent vos revenus en Europe ?

CR : Historiquement l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse sont de grands contributeurs et je rappelle que la plateforme NG est développée en Autriche où nous avons localement 150 personnes.

Mais l’Angleterre et la hollande représentent aussi une part importante des revenus.

Les accords de partenariat avec Microsoft Azure vont nous permettre d’accélérer dans les autres pays puisque nous avons maintenant une équipe dédiée pour adresser le Cloud publique.

  1. Quel est le pourcentage de renouvellement annuel de service sur le chiffre d’affaire ?

CR : Je ne peux pas donner ce chiffre mais je peux vous dire que nous sommes à plus de 90% de renouvellement. Nous avons un retour très positif de nos clients sur la qualité et la réactivité de notre service.

Propos recueillis par Gérald Delplace

Les dossiers de Cyber Risques News

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX/CODIR

Renseignements   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Informations supplémentaires