Le Lloyd's publie son indice des risques urbains: les cyber risques dépassent les menaces naturelles

 

 

6 juin 2018

Les trois plus grands risques pour le PIB français sont un krach boursier (1,96 milliard de dollars), les inondations (1,55 milliard de dollars) et les attaques cyber (1,49 milliard de dollars). 

 

(AOF) - Les risques d'origine humaine tels que les crimes cyber ou les krachs boursiers constituent une plus grande menace pour la performance économique de la France que les catastrophes naturelles, telles que les inondations, les sécheresses ou les canicules. C'est ce qui ressort de l'indice des risques urbains du Lloyd's, marché mondial de l'assurance et de la réassurance spécialisées. 

Dans les principales villes françaises comme Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et Nice dont le PIB combiné est de 1 067,56 milliards de dollars, l'étude révèle que ces villes risquent de perdre en moyenne 8,06 milliards de dollars de production économique, dont 5,05 milliards pour les risques d'origine humaine et 3,01 milliards pour les catastrophes naturelles.

Les trois plus grands risques pour le PIB français sont un krach boursier (1,96 milliard de dollars), les inondations (1,55 milliard de dollars) et les attaques cyber (1,49 milliard de dollars). Paris connaît le PIB Risque le plus élevé pour 5,94 milliards de dollars. Suivant une tendance caractéristique de nombreuses économies européennes développées, les menaces commerciales telles que les krachs boursiers et les attaques cyber représentent les plus grands risques pour l'activité économique de la ville de Paris, avec respectivement 1,45 milliard et 1,1 milliard de dollars de pertes financières prévues.

D'après l'étude, renforcer la résilience est une "priorité absolue". L'indice évalue la résilience de chaque ville selon des critères tels que le financement des services d'urgence et les niveaux d'assurance. Si chaque ville de l'indice améliorait sa résilience pour la porter au plus haut niveau, le PIB risque Eur.  diminuerait de 2,6 milliards de dollars annuellement.

"Aucune ville ne sera jamais complètement à l'abri du risque. Il y aura toujours des perturbations, qu'il s'agisse d'un ouragan ou d'une attaque cyber. Nous avons créé cet indice unique pour aider les villes du monde entier à identifier, comprendre et quantifier leur exposition au risque, ce qui les aidera à prioriser les investissements et à renforcer leur résilience", a déclaré le président du Lloyd's, Bruce Carnegie-Brown.

"L'indice montre qu'investir dans la résilience - de la protection physique contre les inondations aux pare-feu numériques et à la cybersécurité renforcée, combinés avec l'assurance - aidera à réduire considérablement l'impact des événements extrêmes sur les villes, à améliorer la stabilité économique et à accroître la prospérité pour tous. J'encourage les assureurs, les gouvernements et les entreprises à étudier l'Indice et à travailler ensemble pour réduire ces risques en construisant des infrastructures et des institutions plus résilientes".

 

BONUS:

http://www.cyberisques.com/en/component/search/?searchword=Lloyd%27s&searchphrase=all

 

 

 

* 2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance