Benoit Grunemwald: Quand les entreprises accordent leur cyber-confiance

Cyber-expert: Benoit Grunemwald directeur commercial et marketing  ESET France 

 

 

Quand les entreprises accordent leur cyber-confiance

 

L'affaire dévoilé fin 2015 mettant en cause Volkswagen suite à la découverte d'un logiciel « trafiqué » sur les modèles diesel de la marque afin de « réussir » les contrôles anti pollution est révélatrice. Un climat de confiance entre marques et clients se construit sur le long terme; une situation de crise ou la méfiance s'installe peut considérablement entamé ce capital confiance. Dans le secteur de la cybersécurité, une crise de ce type peut survenir rapidement suite à une cyber-attaque. Sony, Target et d'autres en ont fait l'expérience. Elle pourrait aussi toucher des fournisseurs et éditeurs. Dès sa création, ESET a joué la carte de la cyber-confiance.

 

La confiance se gagne. Elle doit aussi se partagée. Techniquement, on le voit, le protocole IP joue la rôle d'un fédérateur à tous les niveaux des architectures des SI. D'un coté les réseaux et routeurs évoluent vers des environnements virtuels. D'un autre coté, IP fédère l’informatique de gestion (mobiles inclus) avec les SI d’autres prestataires (Cloud, telco..) et les SI de contrôles industriels sous architectures SCADA. Bref, les risques augmentent avec l'extension des périmètres des SI interconnectés. S'ajoute aujourd'hui une autre dimension avec la venue d'objets connectés étrangers au SI. Exemple : la « valise » qui permet de diagnostiquer l’informatique embarquée dans une voiture est connectée au SI du constructeur. La voiture illustre bien la problématique des objets connectés BtoB coté constructeurs et BtoC coté utilisateurs (automobilistes, garagistes, assureurs...).

Ces imbrications supposent un élargissement des domaines de la confiance qui auparavant étaient limités à un seul acteur (constructeur, éditeur, prestataires d'infrastructures, sociétés de services …). Ces domaines étaient aussi géographiquement concentrés. Aujourd'hui, c'est donc toute une chaîne de confiance entre acteurs qu'il faut construire, souvent à l'échelle mondiale. D'où le partage de la confiance. 

ESET, éditeur européen, présent depuis de nombreuses années au cœur de très nombreuses entreprises offre dans ce paysage remodelé deux avantages stratégiques pour les entreprises de toutes tailles. Toutes les solutions d'ESET sont adaptées aux environnements hétérogènes. Elles sont également toutes compatibles entres elles. ESET n'oblige pas les entreprises a changer mais leur propose d'enrichir l'existant en fonction des évolutions majeures que connaissent les SI. En ce sens, l'innovation chez ESET suit l'évolution des parcs installés des clients. Simplicité d'évolution et économies d'échelles constituent des avantages reconnus. L'offre d'ESET se trouve toujours en phase avec les besoins des clients. Les solutions développées par les chercheurs ne se trouvent jamais décalées par rapport aux technologies présentes dans les parcs installés. Des parcs en forte progression. 

En 1987, 200 000 machines étaient connectés au Net. En 2025, on attend 10 milliards de machines IP. En 2003, il y avait 500 millions d’adresses IP. En 2016, elles seront plus de 20 milliards. En 2020, entre 50 et 80 milliards en intégrant les adresses des « Iot » (Internet des objets). La multiplication des « points d'entrée » peut inquiéter. Rien n’est plus facile que d’attaquer des entreprises en passant par les connexions extérieures de prestataires, services WEB, appareils mobiles… 

Face a cette envolée, les entreprises veulent des partenaires lucides, solides, efficaces et dignes de confiance. Situé au coeur de l Europe, ESET préconise une approche pragmatique. Il est un des rares acteurs en sécurité a bénéficier d'un taux de renouvellement de ses solutions supérieur à 90 % auprès des entreprises de plus de 200 postes. Cette stratégie dictée par le bon sens propulse ESET dans le top 5 des éditeurs de sécurité informatique - marchés BtoC et BtoB - selon la dernière étude du Gartner (2015).

Le cabinet d'analyse indique qu’en 2014, la croissance d’ESET® a été 8 fois plus importante que celle constatée sur le marché solutions logicielles de sécurité. L'éditeur bénéficie d'une cyber-confiance méritée. Et ce n'est qu'un début.

 

Benoit Grunemwald directeur commercial et marketing  ESET France 

http://www.eset.com/fr/

http://www.eset.com/int/business/

V9 Malware History 1

 

Les dossiers de Cyber Risques News

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX/CODIR

Renseignements   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Informations supplémentaires