Cyberark : comment surveiller les surveillants ?

Cyberark : comment surveiller les surveillants ?

 

En « contrôlant » la sécurité des comptes à privilèges, Cyberark tente d'empêcher les attaquants de se déplacer dans le SI. 55 % des attaques utiliseraient des comptes a privilèges

 

En revendiquant AXA IM, Bouygues, CetSi... comme clients en France Jean-François Pruvot DG France de Cyberark veut imposer Cyberark comme référence incontournable en matière de sécurisation des comptes à privilèges pour les administrateurs réseaux (PAM). Selon plusieurs sources aux Etats-unis, 55 % des attaques sur les entreprises utiliseraient des comptes a privilèges. 

Pour Jean-François Pruvot « La demande en cours pour la certification de nos produits auprès de l'ANSSI ne fait que confirmée notre volonté d'être présent auprès de tous les grands comptes. Cette qualification sera un facilitateur pour pénétrer les OIV par exemple bien que nous soyons déjà compatibles avec les critères communs ».

D'autres atouts selon le responsable France de Cyberark existent notamment face a ses concurrents Wallix, IBM... :” Notre support avant-vente bénéficie d'un contact direct avec nos départements innovation ce qui le rend particulièrement performants ainsi que nos formations payantes destinées à nos partenaires et clients”.

Cyberark a annoncé pour Q3 2015 un chiffre d’affaires total de 40,1 millions de dollars avec une croissance sur 12 mois de 43% par rapport au même trimestre de l’année 2014. Ses revenus de licences au 30 septembre 2015 s’élèvent à 24,8 millions de dollars pour une croissance de 49% sur les douze derniers mois. Dans un communiqué de presse la firme souligne que ses revenus relatifs aux services atteignent 15,2 millions de dollars, correspondant à une progression de 34% par rapport au même trimestre l’année dernière.

« Les DSI et les responsables de la sécurité devront mettre en place des systèmes de défense basés sur le fait que les hackers sont – ou seront prochainement – à l’intérieur de l’organisation, explique John Worrall, Chief Marketing Officer de CyberArk. En verrouillant les comptes à privilèges, les entreprises peuvent empêcher les attaquants de se déplacer en toute liberté dans l’entreprise et stopper ainsi les attaques avancées en début de processus. » Cette philosophie « cybersécuritaire » tournée en priorité vers les comptes des administrateurs connaît un certain engouement a en juger par les analystes d'IDC et Gartner (cf Section BONUS)

@jpbichard

 

BONUS:

Selon une étude de 2014 réalisée par IDC : « MarketScape: Worldwide Privileged Access Management 2014 Vendor Assessment »  le cabinet d'analyse note les avantages des solutions PAM :

  • La gestion des accès aux comptes à privilèges sensibles partagés

 

  • Le retrait des droits administrateurs par défaut de Windows et l’adoption aux

  • besoins des utilisateurs

  • Une visibilité accrue sur l’activité des comptes sensibles

  • Une restriction des privilèges via un système de séparation des tâches

  • La sécurisation et la gestion des applications et des comptes de services intégré

 

Market Direction:

Gartner estimates that the size of the PAM market reached $512 Million in 2014. The model for calculating the market size has changed slightly, and some adjustments to 2013 vendor revenue have been made (see Appendix – Vendor Revenue). The market for PAM has continued to grow, with the growth rate for 2014 estimated to have been 32%.

We saw extensive activity in this market in 2014. BalaBit, Bomgar, Centrify and Wallix successfully raised capital during that year. In September 2014, BeyondTrust was acquired by Veritas Capital, and CyberArk successfully completed an IPO.

 

http://www.cyberark.com/products/privileged-account-security

http://www.cyberark.com/privileged-access-management-market-leader/.

 

Target-List-2015-CYBERISQUES-1

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

 

Les dossiers de Cyber Risques News

CYBERISQUES.COM premier service de Veille "Business & Cyber Risks" pour les dirigeants et membres des COMEX/CODIR

Renseignements   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Informations supplémentaires